Pise attire des touristes nombreux de tout le monde précisément grâce à son héritage historique, une histoire dont portent témoignage beaucoup d’établissements de la ville. On sait que la plupart de ses cathédrales et églises, aussi bien que les musées, ont été établies le plus tôt au IXème ou Xème siècle, avec un patrimoine rangeant au cours des siècles suivants. À part des établissements religieux et muséaux, Pise présente une série d’autres édifices qui ne se rapportent à aucune de ces deux catégories ; cependant, ils sont également précieux en ce qui concerne leur signification historique.

Le Palais Archiépiscopal (Palazzo Arcivescovile) touche au moyen de la solennité typique de la façade et d’autres éléments qui la jalonnent, par exemple, les fenêtres et les frontons, aussi bien que les deux colonnes qui soutiennent la terrasse de l’étage. Dans la cour du Palais il y a quelques bustes de divers archevêques de Pise, et une œuvre d’art excellente par Andrea Vacca, à savoir, Moïse, datant du XVIIIème siècle. Au rez-de-chaussée il y a quelques fresques baroques, mais la valeur principale de cet édifice est représenté par les archives y abritées, à savoir, les Archives Archiépiscopales.

Palazzo Arcivescovile, Pisa

Haut de la page