Proche de la Cathédrale de Pise se situe un autre repère religieux très intéressant – le Baptistère de Saint-Jean (Battistero di San Giovanni), bref, le Baptistère, dont la construction est commencée a la moitié du XIIème siècle et est finie plus de deux siècles plus tard, en 1363. L’aspect équilibré du Baptistère, portant ensemble des éléments gothiques, aussi bien que des éléments romains, est dû à son architecte, Diotisalvi, et à ses continuateurs, Nicola Pisano et Giovanni Pisano (le dernier étant le fils du premier).

Il y a deux particularités impressionnantes de l’édifice : les décorations intérieures manquent presqu’entièrement, tandis que l’acoustique est, on le dit, parfaite, de manière qu’il est étonnamment possible qu’on chante tout seul et qu’on s’entend comme un chœur. Ce phénomène est réalisable par le fait que le Baptistère est construit pour sa plus grande partie en marbre ; ceci repousse les ondes sonores au lieu de les absorber. L’un des éléments les plus intéressants du Baptistère est son pupitre conçu par le ci-dessus Nicola Pisano, une pièce très importante comme œuvre d’art religieuse, aussi bien que comme exemple de l’entier phénomène artistique comme tel – Pisano est connu comme l’un des avant-coureurs de la Renaissance italienne.

Le Baptistère de Pise

Battistero di San Giovanni, Pisa

Haut de la page