La Cathédrale de Pise – désignée aussi Il Duomo (le Dôme) – est représentative pour ce que Pise peut fournir en tant qu’établissements religieux. Cependant, plus ou moins démesurément, ce repère éclipse les autres églises et cathédrales – approximativement vingt édifices ; pourtant, en fin de compte, on peut comprendre cette situation en considérants sa proximité de l’encore plus célèbre Tour de Pise qui, en fait, est le clocher de la Cathédrale de Pise. En tout cas, les touristes devraient retenir que leur séjour en Pise ne pourrait pas se résumer a une visite courte de cette cathédrale – au contraire, leur liste de choses à visiter est plutôt interminable.

Ainsi, la Cathédrale de Pise (Cattedrale / Il Duomo di Pisa) a initié la construction générale des établissements religieux dès qu’elle fut érigée – pendant le XIème siècle, établissant une certaine direction vers la grandeur par son style Romain impressionnant et, toutefois, simple. Malgré le fait que cette cathédrale ait connu un incendie grand a la fin du XVIème siècle, qui a détruit beaucoup d’œuvres d’art, elle a réussi sauvegarder ou acquérir à travers le temps une série d’autres éléments intéressants avec lesquels elle soutient sa réputation. Par exemple, on peut voir le magnifique mosaïque illustrant Le Christ Pantocrator, datant du XIIIème siècle, mais achevé seulement au commencement du XIVème siècle par Cimabue, sur la tombe de l’Empereur Tino da Camaino (1315), et d’autres ornements religieuses – anges en bronze, fresques – ou au pupitre de Pisano, tous dominés par l’arc grand de l’établissement. La fameuse Tour de Pise, dont la construction est commencée au début du XIIème siècle, appartient au même établissement religieux – alors ceux qui visitent la cathédrale devraient voir la tour aussi.

La Cathédrale de Pise

Il Duomo di Pisa

Haut de la page