L’Église San Francesco a été mentionnée pour la première fois pendant les années 1230, bien qu’elle ne fût devenue une présence importante en ce qui concerne les établissements religieux que commençant de 1261, lorsque l’aristocratie locale a entrepris des œuvres de restauration, régies par Giovanni di Simone.

L’église présente des œuvres qui appartiennent à Jacopo da Empoli, Passignaco et Santi di Tito, aussi qu’à Taddeo Gaddi, Tommaso Pisano, Taddeo di Bartolo et Niccolo di Pietro Gerini, mais la façade de marbre de l’établissement, construite en 1603, en est l’élément le plus intéressant.

Chiesa di San Francesco, Pisa

Haut de la page