Santa Maria della Spina, anciennement nommée Santa Maria di Pontenovo, est un autre repère religieux important dont la valeur primordiale réside dans le fait que l’église est une des expressions les plus saisissantes du style gothique. En fait, l’édifice n’impressionne pas grâce à ses dimensions, mais à sa formule architecturale et à ses éléments artistiques décoratifs extérieurs, qui varient des cuspides, tympans et tabernacles pour différentes sculptures par Andrea Pisano, Nino Pisano, Tommaso Pisano, Lupo di Francesco et Giovanni di Balduccio.

À la différence de son extérieur riche, l’intérieur de l’église Santa Maria della Spina est plutôt austère, mais il vaut être parcouru, sans doute. Une curiosité concernant cet établissement – la présente Santa Maria della Spina n’est pas située sur la place originelle de sa construction en 1230, puisque l’église a été démontée et ensuite réassemblée sur un lieu plus haut parce qu’il existait le danger des eaux menaçantes de la Rivière Arno. En outre, le nom de l’établissement courant vient de la légende d’une épine dont ont dit qu’elle avait été dans la couronne d’épines de Jésus et qui avait été portée à Santa Maria pendant le XIVème siècle.

Santa Maria della Spina, Pisa

Haut de la page